Bible de Maciejowski

Contacts

+39 333 9860 410

info@illuminatedfacsimiles.com

Illuminated Facsimiles


Bible de Maciejowski

Catégorie :
TITRES ALTERNATIFS – Bibbia dei Crociati – Bibbia di Luigi IX – Salterio Maciejowski – Morgan Crusader’s Bible – Shah Abbas Bible – Book of Kings – Bible Morgan de Louis IX – Livre des Rois – Bible des Croisades – Biblia de los Cruzados – Kreuzritterbibel Ludwigs des Heiligen – Kreuzfahrerbibel – Buch der Könige – Библия Мациевского.
CODICOLOGIE – Codex en parchemin, dimension 390 x 295 mm., 46 feuilles (92 pages).
RELIURE – Le manuscrit n’a plus sa reliure d’origine : il a été relié plusieurs fois depuis le XIIIème siècle.
ORIGINE – France (Paris).
DATATION – XIIIème siècle (vers 1250).
MÉCÉNAT – La Bible des Croisés a longtemps été associée à Louis IX (n. 1214, m. 1270), roi de France de 1226 à l’année de sa mort. Également connu sous le nom de Saint Louis, il a été canonisé par Boniface VIII en 1297, et c’est en raison de sa réputation de roi pieux que de nombreux souverains français après lui ont été appelés Louis. En réalité, bien que la taille et le luxe suggèrent en tout cas un haut patronage, il n’y a aucune preuve documentaire que ce soit Louis IX qui ait commandé cette impressionnante prouesse artistique du Moyen Âge. Cela n’exclut pas qu’il ait été en possession de la Bible et qu’elle soit passée de lui à son frère Charles Ier d’Anjou (n. 1226, m. 1285).
PROPRIÉTAIRES ULTÉRIEURS – Le codex, en plus d’être un chef-d’œuvre de l’art gothique, a une histoire très complexe et fascinante. Au XVIème siècle, il est entré dans la collection de Bernard Maciejowski (n. 1548, m. 1608), cardinal et archevêque catholique polonais : c’est le premier propriétaire documenté, car la Bible a été perdue pendant plusieurs siècles. Le fait qu’elle ait appartenu au cardinal polonais est attesté par une inscription latine (c. 1r) : « Potentissimo Persarum Regi Bernardus Macieuskius […] veram felicitatem exoptans offert […] » (Bernard Maciejowski, avec des vœux sincères, offre ce cadeau au roi suprême des Perses). En effet, en 1604, Maciejowski fit don du manuscrit au chah safavide de Perse ʿAbbās I (n. 1571, m. 1629), dit le Grand (شاه عباس بزرگ). C’est ce dernier qui a fait ajouter les inscriptions persanes dans les marges du manuscrit. Le codex a connu de nombreux changements de propriétaires au cours des siècles suivants et a appartenu à plusieurs collectionneurs et marchands : Giovanni d’Athanasi (n. 1798, m. 1854, de son vrai nom Demetrio Papandriopulos, Grec qui négociait des antiquités égyptiennes pour le compte de collectionneurs anglais), Payne & Foss (deux libraires antiquaires londoniens), Thomas Phillipps (n. 1792, m. 1872, antiquaire et collectionneur anglais), Thomas Fitzroy Fenwick (petit-fils de Thomas Phillipps), John Pierpont Morgan Jr (n. 1867, m. 1943, banquier, héritier de J.P. Morgan & Co), Sydney Cockerell (n. 1867, m. 1962, collectionneur d’art britannique), Peter Ludwig (n. 1925, m. 1995, fondateur du Musée Ludwig à Cologne).
DÉPÔT ACTUEL – Le manuscrit est aujourd’hui conservé à New York (The Morgan Library & Museum), à l’exception de quelques feuillets : deux sont à Paris (Bibliothèque Nationale de France) et un à Los Angeles (The Getty Museum).
GENRE – Christianisme, Bibles / Évangiles.
CONTENU – La Bible des Croisés illustre quelque 346 épisodes de la Bible (Genèse, Exode, Josué, Juges, Ruth et Samuel). Les récits se concentrent sur quelques figures importantes de l’histoire d’Israël : Abraham, Joseph, Moïse, Josué, Samson, Samuel, Saül, Jonathan et David (environ quarante pour cent des pages sont consacrées à ce dernier). L’objectif est de proposer des modèles de royauté à éviter ou à imiter. Le cadre est la France du XIIIème siècle.
LANGUE – À l’origine, la Bible ne comportait pas d’inscriptions. Celles en latin ont été ajoutées en Italie au XIVème siècle. Celles en persan ont été ajoutées au XVIIème siècle par le chah safavide de Perse ʿAbbās Ier le Grand (شاه عباس بزرگ). Les inscriptions en hébreu-persan datent du XVIIIème siècle.
DÉCORATION – L’appareil de miniatures est impressionnant : 340 épisodes sont illustrés, répartis sur 92 pages.
ARTISTES – Sept artistes ont travaillé sur la Bible, et ils sont tous restés inconnus. Bien qu’elle ait été réalisée par plusieurs mains, nous pouvons identifier un maître artiste, qui a non seulement créé près de la moitié des miniatures, mais a également conçu l’ensemble de la mise en page illustrative, donnant ainsi à l’œuvre une apparence unifiée.
STYLE – Gothique.
LIENS EXTERNES – The Morgan Library & Museum (Ms. M.638 numérisé) – Bibliothèque Nationale de France (ff. 43-44 numérisé) – Getty Museum Collection (f. 45 numérisé).

Fiche technique : Illuminated Facsimiles

picture

ÉDITION EN FAC-SIMILÉ

Reproduction en couleur grandeur nature de toutes les sections du document original qui formaient autrefois un seul document – Le fac-similé reproduit le plus fidèlement possible les caractéristiques matérielles du document original afin de le remplacer dans la recherche scientifique et dans la collection du bibliophile. Le rognage et la composition des feuilles reproduisent le profil et la structure du document original. La reliure pourrait ne pas correspondre à celle du document d’origine telle qu’elle apparaît actuellement.
ÉditeurSalerno Editrice (Rome, 1998). En coédition avec Faksimile Verlag (Lucerne/Munich) et Editorial Casariego (Madrid).
Série – Codices Mirabiles (n. 3).
Édition limitée – 980 exemplaires marqués en chiffres arabes et 80 exemplaires marqués en chiffres romains. 250 exemplaires ont été réservés à Salerno Editrice.
Certificat d’authenticité – Le certificat d’authenticité avec le numéro d’exemplaire est imprimé sur le colophon du fac-similé.
Photographie – David Loggie (New York).
Impression photolithographique – Print & Art (Graz, Autriche).
Reproductions en or – Print & Art (Graz, Autriche) ; Atelier graphique de Heinz Deuschle (Göppingen, Allemagne).
Reliure – Le volume a été cousu à la main et relié en peau de veau par les relieurs Burkhardt (Mönchaltore/Zürich).
Commentaire – Volume de commentaires en italien édité par Andrea Cuna. Textes de Daniel H. Weiss, William M. Voelkle, Sydney C. Cockerell, Eran Lupu, Sussan Babaie, Vera Basch Moreen. ISBN 88-8402-285-1.
ISBN – 88-8402-258-4.

Copyright photos : Illuminated Facsimiles

About The Author

Salerno Editrice