Légendes de Sainte Marguerite et Sainte Agnès

Contacts

+39 333 9860 410

info@illuminatedfacsimiles.com

Illuminated Facsimiles


Légendes de Sainte Marguerite et Sainte Agnès

Catégorie :
TITRES ALTERNATIFS – Passio Sanctae Margaritae – Passio Sanctae Agnetis – Leggende di Santa Margherita e Sant’Agnese – Legends of Saint Margaret and Saint Agnes – Leyendas de Santa Margarita y Santa Inés – Legenden der Heiligen Margareta und Agnes.
CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES – Codex en parchemin, dimension 103 x 145 mm, 61 feuillets (122 pages).
RELIURE – Couverture en cuir blanc.
ORIGINE – Italie (Bologne).
DATATION – Fin du XIIIème siècle.
PROVENANCE – Ce précieux manuscrit a peut-être appartenu à sainte Marguerite de Hongrie (n. 1242, m. 1271), fille du roi Béla IV de Hongrie (n. 1206, m. 1270) et nièce de sainte Élisabeth de Hongrie ou Élisabeth de Thuringe (n. 1207, m. 1231). Marguerite est entrée très jeune au monastère, parmi les moniales dominicaines de Veszprém. Elle n’a été canonisée qu’au XXème siècle, mais son culte était déjà actif dans les années qui ont suivi sa mort.
DÉPÔT ACTUEL – Le manuscrit est actuellement conservé à la Biblioteca Riccardiana de Florence, avec la cote Ms. Ricc. 453.
GENRE – Christianisme, Hagiographies.
CONTENU – Le codex contient deux parties différentes, probablement réunies au XIVème siècle. La première contient une version – attribuée à saint Theothymus – de la passion de sainte Marguerite d’Antioche (n. 275, m. 290), torturée et décapitée à l’âge de quinze ans pendant les persécutions des chrétiens sous l’empereur Dioclétien (n. 244, m. 313). La seconde section raconte le martyre de sainte Agnès (n. vers 292, m. 305), elle aussi victime – à 12 ans seulement – de la Grande Persécution sous Dioclétien. La raison pour laquelle les deux sections ont été réunies est probablement à chercher dans le destin commun des deux jeunes saints.
LANGUE – Latin.
ÉCRITURE – Littera rotunda.
COPISTE – À la fin de la première section, le copiste se signe « Iacobus scriptor », mais sans fournir d’autres informations permettant de l’identifier
DÉCORATION – La section de la Passion de sainte Marguerite est la seule à être accompagnée d’un ensemble de miniatures : 33 scènes enluminées, 2 initiales figurées, 1 clipeus. Les deux initiales représentent saint Theothymus (f. 1r) et sainte Marguerite, les mains jointes et le regard tourné vers le ciel (f. 9r). Le clipeus (f. 1r) représente sainte Marguerite bénissant. Des bordures filigranées et des initiales en rouge et en bleu enrichissent encore la décoration du codex.
STYLE – Gothique.
LIENS EXTERNES – Biblioteca Riccardiana (fiche descriptive), Teca Riccardiana Firenze (manuscrit numérisé).

Fiche technique : Illuminated Facsimiles

Marina

ÉDITION EN FAC-SIMILÉ

Reproduction en couleur grandeur nature du document original dans son intégralité – Le fac-similé reproduit le plus fidèlement possible les caractéristiques matérielles du document original afin de le remplacer dans la recherche scientifique et dans la collection du bibliophile. Le rognage et la composition des feuilles reproduisent le profil et la structure du document original. La reliure pourrait ne pas correspondre à celle du document d’origine telle qu’elle apparaît actuellement.
ÉditeurArtCodex (Castelvetro di Modena, 2009).
Édition limitée – 999 exemplaires.
Certificat d’authenticité – Certificat d’authenticité joint au colophon, authentifié par Luciano Malagoli (ArtCodex) et Giovanna Lazzi (Biblioteca Riccardiana).
Support de l’écriture – Papier spécial vieilli comme du papier parchemin.
Commentaire – Volume de commentaires en italien, format 28 x 18 cm, 199 pages, 46 images en couleur et en noir et blanc. Textes de Giovanna Lazzi, Angelo Tartuferi, Massimo Medica, Rossana Miriello.
Coffret – Le fac-similé et le volume de commentaires sont placés dans un coffret bleu à double fond.
ISBN – 978-88-6180-005-2.

Copyright photos : ArtCodex

About The Author

ArtCodex